Opération CO2

Dossier complet : CO2

Le projet « Under the dome » a pour but de rechercher si le port du masque a une influence significative sur le taux de CO2 ambiant (inspiré) et sur les paramètres mesurés à l’oxymètre.

L’étude du taux de CO2 ambiant dans le masque associée à l’oxymétrie a pu démontrer que, ces derniers limitent l’expiration de CO2, notamment à l’effort ou si la personne parle, avec des taux atteints pouvant expliquer certains symptômes comme la fatigue, la déconcentration, les céphalées.
Ces derniers ne sont certes pas vitaux, mais perturbent l’apprentissage, et pourraient augmenter le risque d’accident par manque de vigilance.
Par ailleurs, l’accélération de la fréquence cardiaque pourrait augmenter le risque d’ischémie myocardique, et le port du masque en présence d’une insuffisance respiratoire peut s’avérer dangereux.

Laisser un commentaire